EnVies EnJeux – Bouches-du-Rhône
3B, rue de la Fraternité
13 400 Aubagne – France

Situer sur une carte


Chloé : 04 13 12 28 67


contact13@envies-enjeux.com

EnVies EnJeux – Aveyron
37, rue de la Capelle
12 100 Millau – France

Situer sur une carte


Nicolas : 06 63 24 18 73


 coline.enviesenjeux@gmail.com

EnVies EnJeux – Ardèche
4 rue du Rouvoumbal
07 140 Les Vans

Situer sur une carte


Amélie : 06 74 19 40 71

 

EnVies EnJeux – Isère
Grenoble

Situer sur une carte


Jean-Philippe : 06 31 78 40 48


contact38@envies-enjeux.com

Andor

Andor

Andor

Noté 5.00 sur 5 basé sur 2 notations client
(2 avis client)

45.00 

Note 5.00 sur 5

A partir de 10 ans

« La terre d’Andor est en danger ! De nombreux monstres marchent vers le château. C’est à nous que le roi Brandur a demandé de protéger le château et de découvrir ce qui se trame. Nous devrons donc parcourir le monde d’Andor, combattre les monstres qui menancent d’entrer au château, nous équipper chez les marchands, récupérer des objets et rencontrer des personnages qui pourront nous aider dans notre quête.

Exploration, combat, décision de groupe et course contre la montre… surmonterez-vous tous les défis ?

Le jeu est divisé en cinq légendes successives. Chaque légende raconte une partie de l’histoire, et possède ses propres événements et objectifs.

Le jeu possède un système innovant pour apprendre les règles, simples, au fur et à mesure du jeu. Pour gagner, il sera cependant nécessaire d’établir ne stratégie assez complexe, où il faudra optimiser nos actions et utiliser toutes les possibilités qui s’offrent à nous au moment opportun.

000

Informations complémentaires

Poids2 kg
Ages conseillés

8-9 ans, 10 – 11 ans, 12 – 13 ans, 14 ans +, adultes

Nombre de joueurs

2, 3, 4

Durée (environ en minutes)

60, 70, 80, 90

Mécanismes de coopération

Coopérer avec rôles, Course poursuite, Explorer, Plannifier

Type de jeu

Cartes, Dés, Plateau

Thème

Médiéval, Monstres et Cie, Univers fantastiques

Focus

Coup de coeur, Jeux familiaux, Récompensé

Auteur

Michael Menzel

Illustrateur

Michaël Menzel

Editeur

Iello

Année

2012

As d’Or - « Jeu de l’année » Festival international de Cannes 2013

Avis(2)

  1. Note 5 sur 5

    Ce jeu nous happe, nous immerge et nous rappelle à lui. Technique tout autant que familial, Andor s’ouvre à un large public et a déjà remporté plusieurs prix. Pourtant, il s’agit du premier jeu créé par Michael Menzel.
    Mais qui est ce créateur et comment lui vint ce coup de génie ?

    Né en 1975, Michael Menzel a suivi une formation d’assistant de conception technique, puis a travaillé plusieurs années dans le développement de jeux informatiques. Il s’est ensuite essentiellement tourné vers l’illustration de jeux de société et en a réalisé plus de 30 au cours des dernières années, pour une dizaine d’éditeurs. Son premier travail d’illustration dans le domaine des jeux de société a été Manga Manga, il par ailleurs l’illustrateur du fameux jeu Les colons de Catane.

    En 2012, il se lance dans la création complète d’un jeu : Andor et opère par là un coup de maître ! Un jeu à l’esthétique très soignée, coopératif, passionnant, foisonnant qui reste simple d’accès et permet de regrouper autour d’une même table des enfants de 6 ans et des « gameurs » rodés. Le jeu est donné sur la boite à partir de 10 ans, mais il s’anime très bien sous la forme de conte animé, les enfants même jeunes adorent et les premiers niveaux leurs sont tout à fait accessibles.

    Vous souhaitez un bon jeu en famille où chacun donne le meilleur de soi-même et vous avez deux heures devant vous ? Ce jeu dépassera vos attentes !
    Fans de jeux vidéos lassés du jeu en solitaire ? Découvrez Andor, passez les niveaux, pour continuer à voir l’aventure se jouer sous vos coups !
    Animateurs convaincus des apports de la coopération ? Soyez passionnant en présentant se gros jeu captivant qui rappelle bien les jeux vidéos, culture à laquelle Michael Menzel s’est largement frottée.

    Un jeu primé à Cannes (As d’Or 2013), en Allemagne (Kennerspiel des Jahres), nominé aux Spielgrafik – Graf Ludo 2013, Andor a de très beaux jour devant lui et les extensions n’ont pas manqué de venir compléter ce jeu.

    Des scénarios supplémentaires sont téléchargeables gratuitement.

  2. Note 5 sur 5

    Un véritable chef d’œuvre. Il faut cependant faire attention : derrière l’apparence d’un jeu d’aventure se cache un vrai jeu d’optimisation qui fait mal aux neurones.

    Il y a une histoire forte, un univers medieval fantasy très présent, mais gagner impliquera de très bien calculer vos actions car le temps vous est compté. La moindre erreur sera probablement fatale et le jeu est assez dirigiste en ce sens que les scénarios ont un aspect puzzle, et qu’il y aura donc une stratégie plus ou moins imposée qu’il faudra suivre, donnant aux scénarios une rejouabilité relative (certains scénarios utilisent plus d’éléments aléatoires que d’autres et ont donc une meilleure rejouabilité, il y a quand même de quoi faire).

    Andor est un jeu clivant : ceux qui aiment se creuser la tête et résoudre des puzzles adoreront, ceux qui veulent un jeu où l’on tape du monstre sans réfléchir détesteront !

    Les règles ne sont au final pas si simples, mais sont rendues très accessibles par un système extrêmement bien conçu de tutorial et de fiches à lire au fur et à mesure des parties.

    Autre point notable, chaque personnage est présent dans une version masculine et féminine, et si on retrouve les stérérotypes habituels de « races » de l’univers (nains, magiciens, guerriers, etc), le genre des personnages est visible sans être stéréotypé. Il y a un réel effort de l’auteur (qui est aussi l’illustrateur !) de vouloir ne pas tomber dans le cliché facile.

    Du point de vue de la coopération, il y a de tout : de l’entraide (combat de monstres à plusieurs), du partage de ressources (or, objets), la nécessité de mettre en place une stratégie commune. Assez peu de place est laissée à l’individualité, car il sera nécesasire de se partager les tâches pour gagner. Un joueur faisant seulement ce qui lui plaît sans concertation risque donc fortement de mettre en péril la réussite des joueurs.

    Prenez le si vous aimez :
    * trouver la stratégie optimale pour gagner
    * écouter des histoires
    * des personnages genrés mais pas stéréotypés

    Évitez le si vous n’aimez pas :
    * être contraint dans vos actions pour pouvoir gagner
    * ne pas pouvoir tuer tous les monstres

Donner mon avis

Donner mon avis