EnVies EnJeux – Bouches-du-Rhône
3B, rue de la Fraternité
13 400 Aubagne – France

Situer sur une carte


Chloé : 04 13 12 28 67


contact13@envies-enjeux.com

EnVies EnJeux – Aveyron
37, rue de la Capelle
12 100 Millau – France

Situer sur une carte


Nicolas : 06 63 24 18 73


 coline.enviesenjeux@gmail.com

EnVies EnJeux – Ardèche
4 rue du Rouvoumbal
07 140 Les Vans

Situer sur une carte


Amélie : 06 74 19 40 71

 

EnVies EnJeux – Isère
Grenoble

Situer sur une carte


Jean-Philippe : 06 31 78 40 48


contact38@envies-enjeux.com

Le Petit Poucet

Le Petit Poucet

Le Petit Poucet

Noté 2.50 sur 5 basé sur 2 notations client
(2 avis client)

20.00 

Note 2.50 sur 5

A partir de 7 ans

Perdus dans la foret, nous devons retrouver notre chemin et faire marcher notre mémoire pour retrouver les lieux qui mènent à notre maison.

Mais attention aux loups et à l’ogre qui se rapproche si nous prenons le mauvais chemin !

000

Informations complémentaires

Poids2 kg
Ages conseillés

6-7 ans, 8-9 ans

Nombre de joueurs

3, 4, 5, 6

Durée (environ en minutes)

20, 30

Type de jeu

Cartes, Plateau

Mécanismes de coopération

Collecter, Communiquer, Coopérer sans rôle, Course poursuite, Mémoriser en groupe

Thème

Conte, Univers fantastiques

Focus

Eco-conçu

Auteur

Corentin Lebrat, Gilles Lehmann

Illustrateur

Vincent Joubert

Editeur

Libellud

Année

2012

Lieu de fabrication

Chine

Avis(2)

  1. Note 2 sur 5

    Ce jeu repose sur les capacités individuelles des joueurs à retenir le positionnement de plusieurs tuiles.
    Si la mémoire des uns fait avancer les autres, le principe de mutualisation est trop peu approfondi : dans ce jeu l’initiative individuelle prime obligatoirement sur l’action collective.

    – Les joueurs s’interrogent les uns les autres, ce qui provoque d’immanquables réactions, évaluations et stimule au final d’avantage la compétition que la coopération.
    – Le soutien est d’avantage de l’aide à sens unique, que de l’entraide. Il est de plus « payant », donc limité. Le joueur auquel le soutien s’adresse est donc celui que l’on aura repéré pour ses échecs, son incapacité… ce soutien a donc peu de chance d’être accueilli comme valorisant.

    Un jeu de mémoire très réussit graphiquement, mais qui au final n’a de coopératif que le nom.

    Jouez-y si vous aimez :
    * vous mesurer les uns aux autres
    * tester votre mémoire et celle des autres

    Évitez le si vous n’aimez pas :
    * l’évaluation individuelle
    * l’aide matérialisée et « payante »

  2. Note 3 sur 5

    Le Petit Poucet est un jeu de mémoire sympathique, aux règles malgré tout un peu abstraites.

    Pour ce qui est de la coopération, il faut avant tout une petite explication.

    Lorsqu’un auteur conçoit un jeu coopératif, il doit trouver un équilibre entre individualisme et collectivisme. Dans un extrême, chaque joueur agit sans concertation avec les autres, et le « score » (sous ses différentes formes) du groupe est composé de la somme des scores inviduels. Dans l’autre, toutes les actions sont collectives (ce qui peut s’apparenter à un jeu solitaire joué à plusieurs), et le score du groupe est global.

    Les deux extrêmes ont leur inconvénients : dans le premier, un joueur moins bon que les autres pourra être pointé du doigt, dans le second, un joueur meilleur que les autres pourra avoir tendance à mener le jeu, donnant aux autres l’impression d’avoir été spectateurs et non acteurs.

    Ces extrêmes conviendront donc à des goûts et des groupes de joueurs différents, et encourageront aussi un travail sur soi différent  : comment valoriser et mettre à l’aise un joueur visiblement en difficulté dans un cas, et comment laisser un espace de parole à chacun dans l’autre.

    Plus particulièrement dans le cas d’un jeu de mémoire, l’équilibre est encore plus difficile à trouver. Comment puis-je travailler ma mémoire, si un autre joueur plus rapide que moi donne toujours la solution avant moi ? Les auteurs font ici le choix peu courant de mettre en avant l’individualisme, et de limiter l’entraide, ce qui conviendra à des joueurs préférant prendre leur décision seuls, mais qui sera plus difficile à mettre en œuvre avec un groupe ayant tendance à moquer ou railler.

    Prenez le si vous aimez :
    * les jeux de mémoire
    * prendre vos décisions seul

    Évitez le si vous n’aimez pas :
    * vous retrouver en situation d’échec
    * les mécanismes un peu abstraits

Donner mon avis

Donner mon avis