EnVies EnJeux c’est un réseau composé de plusieurs associations :

EnVies EnJeux – Bouches-du-Rhône
3B, rue de la Fraternité
13 400 Aubagne – France

Situer sur une carte


Chloé : 04 13 12 28 67


contact13@envies-enjeux.com

EnVies EnJeux – Aveyron
16, rue Saint-Martin
12 100 Millau – France

Situer sur une carte


Nicolas : 06 63 24 18 73


contact@envies-enjeux.com

EnVies EnJeux – 2 Savoies / Isère
Chambéry

Situer sur une carte


Valérie : 06 76 40 62 01


contact73@envies-enjeux.com

EnVies EnJeux – Hérault
Montpellier : Aude et Canelle

Situer sur une carte


Béziers : Alice

Situer sur une carte


contact34@envies-enjeux.com

 

Qui contacter et pourquoi ? – Les ressources du réseau

e-boutique

Pour toutes questions sur les jeux coopératifs et outils relationnels, qu’il s’agisse de conseils ou de questions logistiques, merci de vous adresser à EnVies EnJeux – Bouches-du-Rhône (13).

Animations, accompagnements et formations

Si vous souhaitez solliciter nos compétences d’animation, d’accompagnement de groupes ou de formations, veuillez vous adresser à l’association la plus proche de chez vous.

Nous serons ravis de vous soutenir à porter des dynamiques coopératives, via nos différentes pratiques :

– animation de jeux coopératifs de plein airs, ou en salle

– ateliers théâtre-forum,

– ateliers d’entraide,

– cercles de parole, cercles restauratifs,

– intelligence collective, etc.

Et ceci sur différentes thématiques telles que :

– le soutien à la parentalité,

– la prévention des violences et du harcèlement,

– la gestion des conflits,

– l’entraide, la mutualisation, la gouvernance…

Consentement, t’en dis quoi ?

Consentement, t’en dis quoi ?
  • consentement t'en dis quoi - outil relationnel

Consentement, t’en dis quoi ?

(3 avis client)

15.00 

A partir de 16 ans

Outil pédagogique sur les différentes dynamiques du consentement.

« Consentement t’en dis quoi » est un jeu de 52 cartes qui explore les différentes dynamiques du consentement à travers l’expression personnelle, des débats et des créations collectives. Ce support propose une compréhension du consentement tant au niveau relationnel qu’au niveau sociétal et permet de s’approprier collectivement une définition et des pistes d’actions pour mettre en place une culture du consentement au quotidien.

Une collaboration entre L’Estime ASBL et la FCPPF.

Public cible

Cet outil est à destination de tous·tes professionnel·les souhaitant aborder la thématique du consentement avec leurs publics, jeunes dès 15 ans ou adultes. Il s’adresse également aux équipes de travail qui souhaitent questionner leur posture : en équipe et/ou auprès de leur public. Plus largement cet outil s’adresse aussi à n’importe quel·le adulte qui souhaite se questionner sur la thématique du consentement.

Contenu

Les 56 cartes sont séparées en deux grandes thématiques de 28 cartes chacune identifiées par un code couleur :
les cartes jaunes abordent le consentement sous son aspect interpersonnel;
les cartes bleues sous son aspect sociétal;

Dans chaque thématique vous trouverez des cartes “parole”, “défi”, “tour de table” et “création de groupe”.
Les Cartes « Parole » proposent une question sur le consentement et un temps de parole à la personne ayant tiré la carte.
Les Cartes “défi”, “tour de table” et “création de groupe” proposent la consigne d’une activité à réaliser en groupe sur le sujet.

Objectifs

Parler de consentement en terme de pratique et non seulement en terme de concept;
Favoriser l’écoute plutôt que le débat pour enrichir ses réflexions et représentations individuelles;
Envisager le consentement dans toutes les sphères relationnelles (pas seulement sexuelle);
Complexifier une vision binaire du consentement;
Aborder le consentement sous l’angle des rapports de pouvoir plutôt que comme une seule question de responsabilité individuelle;
Mettre en lumière les influences de notre environnement social et culturel dans les modèles relationnels et amoureux;
Favoriser la prise de conscience que les inégalités et les stéréotypes de genre sont des freins au consentement;
Sensibiliser aux bénéfices relationnels d’une culture du consentement.

En stock

000

Jeux associés

Informations complémentaires

Poids 0.1 kg
Ages conseillés

adultes

Nombre de joueurs

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 +

Durée (environ en minutes)

30, 40, 50, 60

Mécanismes de coopération

Apprendre, Communiquer

Type de jeu

Cartes

Thème

Emotions, Réaliste

Auteur

FCPPF

Avis(3)

  1. Consentement t’en dis quoi ?

    Un outil de soutien à l’éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle (EVRAS) !

    Qu’est-ce que l’EVRAS ?

    La vie relationnelle, affective et sexuelle (EVRAS) est un point central dans l’existence de l’individu et de la collectivité. Elle touche en effet à la sphère sociale ET à la sphère privée. L’EVRAS se construit et s’établit tout au long de la vie. Car elle est le fruit de l’interaction entre de multiples facteurs (biologiques, psychologiques, historiques, politiques, sociaux, juridiques, éthiques,…). Ces facteurs sont porteurs de valeurs et de préconceptions mais aussi d’inégalités. Celle-ci est dès lors au cœur de nombreux enjeux parmi lesquels l’accès à la santé sexuelle est essentiel. La santé sexuelle est définie par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme «  un état de bien-être physique, mental et social dans le domaine de la sexualité »[1]. Cet accès est aujourd’hui un droit, englobant la protection des droits sexuels et reproductifs. Dont l’objectif est l’épanouissement des individus et la construction de sociétés égalitaires. Aussi, Consentement t’en dis quoi ? vient soutenir ces orientations de l’OMS, soutenues par de nombreux militants et pédagogues.

    L’EVRAS est dès lors avant tout une éducation à la vie. Et ceci dans ses multiples dimensions (affective, émotionnelle, relationnelle, sociale, culturelle, biologique, sexuelle,…). Elle vise à éduquer l’enfant, le jeune, ou l’adulte, tant sur le plan de son développement relationnel que de son épanouissement personnel[2].

    Une approche globale et transversale

    L’ensemble des expert-e-s s’accorde à dire que l’EVRAS, menée de manière globale et transversale est bien plus efficace  :

    Globale : proposée tout au long du cursus scolaire et ce dès la maternelle, l’EVRAS peut s’adapter aux préoccupations, à l’âge et au niveau de maturité des élèves. Les thèmes abordés dépendent de ces facteurs, de sorte à réellement accompagner les élèves dans leur évolution et maturation.
    Transversale :  portée par l’ensemble des acteurs et actrices (équipe éducative de l’école, CPMS, PSE, parents, intervenant-e-s extra-scolaires, etc.). Intégrée aussi bien dans les différents cours que dans les attitudes éducatives, l’EVRAS gagne en pertinence et en efficacité.

    En raison de son rôle éducatif, investissons l’école comme un lieu privilégié pour dispenser de l’EVRAS. Cet espace s’inscrit dans la sphère sociale et participe à la construction et au développement des individus. L’EVRAS s’inscrit d’ailleurs dans les missions de l’école. Comme il n’est pas toujours aisé d’aborder ces sujets, Consentement t’en dis quoi ? propose un support pour aborder une question sur laquelle les éducateurs ont encore souvent besoin d’inspiration. Consentement t’en dis quoi ? permet d’explorer les différentes dynamiques du consentement à travers l’expression personnelle, des débats et des créations collectives

  2. Ce jeu permet d’aborder la thématique du consentement de manière globale, c’est à dire pas uniquement au regard des rapports sexuels mais aussi sous l’angle des relations éducatives, de la réalité virtuelle, etc.
    Il propose une variété de défis à réaliser seul ou à plusieurs (tour de table, débat, créativité, etc.).
    Ce jeu de cartes permet de démocratiser ce thème et d’aborder une question fine de manière facilitée : c’est l’outil qui interroge, pas l’animateur et ce dernier ne fait “que” faciliter”, accompagner les réalisations du groupe et la libération de la parole.
    Il est utilisable en atelier avec des adultes, des adolescents, mais aussi entre ami-e-s.
    Consentement, t’en dis quoi est un outil précieux qui favorise une parole authentique sur un sujet encore trop peu évoqué dans le quotidien de nos relations.

    Prenez le si vous aimez :
    – aborder des questions relationnelles et sociales profondes
    – animer des groupes à l’EVRAS/EVARS
    – les outils ludiques de sensibilisation

    Ne le prenez pas si vous n’aimez pas :
    – les outils de parole
    – les sujets impliquants

    5 étoiles car sur ce sujet, aujourd’hui je ne connais pas mieux. Et même si on peut d’ors et déjà espérer de futures parutions proposant plus de “ludicité” sur ce thème.

  3. Ce jeu propose une réflexion, tantôt sur la base de témoignages tantôt sur des bases fictives, sur les biais au consentement. Des situations limites, des mises en questionnement, des occasions de clarifier et enrichir nos compréhensions.
    Il ne s’agit pas ici de découvrir des pratiques autour de la Roue du Consentement telle que Betty Martin la décrit et propose (jeu des 3 minutes, etc.). Il s’agit plutôt d’interroger le consentement et ses limites dans son sens transversal (désir/consentement mais aussi éducation/consentement, ou encore hiérarchie/consentement, harcèlement, médias…) de nombreux pans de nos vies personnelles, sociales, politiques sont mobilisés pour mettre en perspective nos capacités de clarté, d’affirmation, de positionnement, etc. Un outil pour moi devenu indispensable pour aborder un thème encore trop peu traité malgré un engouement récent dans le champ de la sexualité. Ce jeu a l’avantage d’élargir le propos et d’être accessible aux ados.

Donner votre avis

Donner votre avis