EnVies EnJeux – Bouches-du-Rhône
3B, rue de la Fraternité
13 400 Aubagne – France

Situer sur une carte


Chloé : 04 13 12 28 67


contact13@envies-enjeux.com

EnVies EnJeux – Aveyron
37, rue de la Capelle
12 100 Millau – France

Situer sur une carte


Nicolas : 06 63 24 18 73


 coline.enviesenjeux@gmail.com

EnVies EnJeux – Ardèche
4 rue du Rouvoumbal
07 140 Les Vans

Situer sur une carte


Amélie : 06 74 19 40 71

 

EnVies EnJeux – Isère
Grenoble

Situer sur une carte


Jean-Philippe : 06 31 78 40 48


contact38@envies-enjeux.com

Feelings

Feelings
  • feelings
  • feelings int
  • feelings-confiant
  • feelings-amuse
  • feelings typo
Noté 4.00 sur 5 basé sur 4 notations client
(4 avis client)

30.00 

Note 4.00 sur 5

A partir de 10 ans

Le jeu Feelings permet de vivre une expérience où peuvent s’exprimer et se partager au sein d’un groupe, des émotions de la vie courante. Un jeu où chacun doit exprimer ou identifier les émotions.
Il est utilisé comme outil ludique et comme objet de médiation pour aborder le domaine des affects ou des émotions

Avec Feelings qui est simple et facile comme un jeu d’enfant, partagez vos émotions dans un voyage vers la découverte de soi à travers l’autre : mieux se connaître permet de mieux se comprendre afin de mieux vivre ensemble.

Ces échanges, s’ils sont suffisamment réguliers pourront générer des attitudes empathiques, susceptibles de faire diminuer les phénomènes de harcèlement, de discrimination, de stigmatisation voire de violence.

Un jeu dont les sensations de jeu sont proches de celles de Dixit (jeu du même auteur) et qui vise aussi à prévenir le harcèlement par le développement de l’empathie.

A mi-chemin entre le jeu d’apéro et l’outil relationnel.

Note : ce jeu n’est pas proprement coopératif. Mais le comptage de points nous semble facultatif.

000

Complete the look

  • shadows amsterdam
    25.00 

    Shadows – Amsterdam

    , , , , , , ,

    A partir de 10 ans

    Dans Shadows – Amsterdam, une ou deux équipes de détectives se déplace dans la ville pour y trouver trois preuves et les ramener au client avant l’autre équipe. Chaque équipe est composée d’un agent de liaison et de détectives. Le premier connaît l’emplacement des preuves, de la police et du client et doit, uniquement à l’aide d’images, guider ses coéquipiers dans la ville. Il donne une image pour qu’ils avancent d’une case, deux images s’il veut les faire avancer de deux cases. Les détectives doivent eux interpréter la ou les images pour trouver la case sur laquelle ils doivent se déplacer. Plus vite ils se décideront, plus vite ils pourront continuer leur enquête. Attention cependant à ne pas trop se précipiter car la mauvaise interprétation des images pourrait conduire à une fausse piste ou, pire, se retrouver nez à nez avec la police ! Si cela arrive trois fois, elle vous empêchera de continuer votre mission, laissant la voie libre à vos concurrents. Un jeu coopératif ou compétitif, selon de nombre de joueurs présents ! Shadows – Amsterdam est un jeu dynamique d’interprétation d’images en équipe pour tout type de joueurs. À partir de règles courtes et faciles à appréhender, ressentez le stress de la compétition en temps réel ou le plaisir de la coopération et la jouissance de se comprendre sans mots !
    10 - 11 ans, 12 - 13 ans, 14 ans +, adultes
    25.00 
  • Mysterium Hidden Signs
    18.00 

    Mysterium – Hidden Signs

    , , ,

    A partir de 10 ans

    Cette extension nécessite le jeu de base "Mysterium"
    Ils pensaient que le secret du manoir Warwick avait été résolu et que l'esprit avait trouvé la paix, mais maintenant de nouveaux signes sont apparus qui étaient auparavant cachés. Les nouveaux suspects, les lieux et les objets qui ne correspondent pas à l'image - et la présence du fantôme est encore une fois forte. Dans Mysterium: Signes cachés, les spiritualistes doivent retourner à la vieille demeure et enquêter sur ces visions troublantes. Comprendront-ils toutes les instructions cette fois et donneront le repos final au fantôme?
    8-9 ans, 10 - 11 ans, 12 - 13 ans, 14 ans +, adultes
    18.00 
  • Mysterium
    40.00 

    Mysterium

    , , , , , , , , ,

    A partir de 10 ans

    Dans les années 20, M. MacDowell, brillant astrologue clairvoyant pénètre dans sa nouvelle demeure lorsqu’il ressent immédiatement une présence surnaturelle. Il décide alors de rassembler les plus éminents médiums de son temps pour une séance de spiritisme exceptionnelle. Ils auront 7 heures pour entrer en contact avec le fantôme et résoudre un très ancien mystère… Incapable de parler, le fantôme amnésique communiquera avec les médiums au travers de visions (cartes illustrées). Ils devront interpréter les images pour aider le fantôme à se remémorer les circonstances de sa mort (qui ? où ? quelle arme ?). Plus ils coopéreront et devineront juste, plus il sera facile de trouver le bon coupable. Dans le jeu Mysterium, tout le monde perd ou tout le monde gagne car tous les joueurs sont unis pour découvrir la vérité sur la mort du fantôme qui hante la manoir et lui apporter la paix. Ce jeu d’ambiance innovant, palpitant et immersif revisite les jeux d’enquête et de coopération avec une mécanique de jeu asymétrique. Chaque joueur choisit soit d'incarner un médium ou le fantôme avec des objectifs différents. Vous vous amuserez beaucoup à essayer de deviner ce que les autres joueurs ont dans leurs têtes !
    8-9 ans, 10 - 11 ans, 12 - 13 ans, 14 ans +, adultes
    40.00 
    Note 5.00 sur 5
  • Mysterium Secrets and Lies
    18.00 

    Mysterium – Secrets and Lies

    , , ,
    18.00 

    Mysterium – Secrets and Lies

    , , ,

    A partir de 10 ans

    Cette extension nécessite le jeu de base "Mysterium"
    Le manoir Warwick peine à retrouver sa tranquillité, malgré les efforts des médiums, l’âme du fantôme n’est pas en paix. Conrad Mac Dowell, astrologue et propriétaire du manoir, s’est penché sur les zones d’ombres qui entourent l’affaire. Ce qu’il a découvert est… déroutant. Des faits troublants se sont déroulés juste avant la mort du fantôme. Et si tout était lié ? Les médiums devront s’unir et enquêter sur de nouveaux suspects, lieux, objets et, pour la première fois, sur des événements étranges. Incendie, noyade, héritage, mensonge, autant d’incidents qui n’en sont peut-être pas… Grâce à de nouvelles visions, le fantôme pourra les aider à découvrir les secrets qui entourent le manoir lors d’une nouvelle séance de spiritisme. Mysterium, le jeu d’enquête coopératif et asymétrique revient avec une deuxième extension : Mysterium Secrets and Lies. 6 personnes, 6 lieux et 6 objets permettent de créer des configurations de parties inédites, le fantôme dispose également de 42 visions supplémentaires. Les 19 cartes* histoire peuvent remplacer les objets et offrent une nouvelle manière de jouer. Entrez, prenez un siège et laissez-vous guider par votre sixième sens !
    8-9 ans, 10 - 11 ans, 12 - 13 ans, 14 ans +, adultes
    18.00 

Informations complémentaires

Poids 2 kg
Ages conseillés

8-9 ans, 10 – 11 ans, 12 – 13 ans, 14 ans +, adultes

Nombre de joueurs

3, 4, 5, 6, 7, 8

Durée (environ en minutes)

20, 30

Type de jeu

Cartes

Mécanismes de coopération

Apprendre, Communiquer

Thème

Histoire et faits divers, Réaliste

Focus

Jeux familiaux, Récompensé

Auteur

Jean-Louis Roubira, Vincent Bidault

Illustrateur

Franck Chalard

Année

2015

Reviews(5)

  1. Note 4 sur 5

    Jean-Louis Roubira auteur des jeux Dixit, Fabula et Feelings est pédopsychiatre de métier et a travaillé dans différents services, centres médico-psychologique, hôpital de jour pour enfants, et comme psychiatre de liaison en périnatalité.

    Il intervient depuis plus de 15 ans dans un établissement éducatif accueillant des adolescents en rupture scolaire, avec souvent de graves troubles des conduites.

    Co-auteur du jeu Feelings avec Vincent Bidault, il a participé avec ce dernier à différentes expériences d’ateliers de création du jeu, notamment dans des collèges, et il contribue à le promouvoir auprès de professionnels du soin, de l’Éducation Nationale, ou du monde associatif, comme outil favorisant la mise en jeu de l’empathie.

    Ce jeu est à mi-chemin entre :
    – Un jeu d’apéro entre mais, permettant de délier les langues, de parler de soi et d’écouter les autres. Dynamique on y joue des parties courtes ou longues à volonté.
    – Et de l’outil relationnel permettant d’accompagner un public à l’expression de ses émotions et à la prise de conscience qu’un même stimulus (situation déclancheuse) ne produit pas la même émotion chez tout le monde.

    Partons à la découverte de nous-même et des autres, tentons de faire preuve d’empathie et échangeons sur divers sujets (faits vécus, faits de société, etc.).

    Le système de comptage des points inclut de la mutualisation de points, les équipes sont tournantes mais le jeu n’est pas à proprement parler coopératif en dépit de son thème.
    Aussi, nous proposons la variante suivante sur le comptage de point : garder le comptage (0 par binôme n’ayant justement trouvé aucune émotion + 1 point par binôme ayant justement trouvé une émotion et +3 points par binôme ayant justement trouvé les deux émotions) ; additionner les points des différents binômes ; et proposer un score collectif. Nous pratiquons cette variante avec comme objectif : 1 point par situation et par binôme. Donc si on tire 7 situations et que l’on joue à 6 – donc 3 binômes – le score minimum pour gagner ensemble sera de 21 points. Bien sûr on peut augmenter ou baisser l’objectif.

    Prenez le si vous aimez :
    – les jeux aux règles simples
    – les jeux où l’on parle de soi
    – accompagner des groupes

    N’y jouez pas si vous aimez :
    – que le jeu vous immerge dans un scénario
    – vous confronter à une mécanique adverse
    – le 100% coopératif…

  2. Note 4 sur 5

    Un jeu intéressant, puisqu’il permet de parler des émotions de manière ludique, de les « dé-normaliser » (c’est-à-dire de voir qu’il existe une grande diversité d’émotions pour une situation donnée, et qu’une émotion particulière n’est pas plus normale que les autres).

    Les illustrations, au style particulier, sont évocatives, attirantes et plaisantes à regarder (de mon point de vue), facilitant peut-être l’intérêt de personnes peu enclines à s’aventurer sur ce terrain.

    Le jeu en soi est purement compétitif, et rien dans les règles ne nécessite de discussion sur les sentiments choisis. Il est possible de modifier les règles de la façon suivante, pour rendre le jeu coopératif, et « imposer » une discussion sur les sentiments possibles dans une situation donnée :
    * un des joueurs a un rôle particulier, il va secrètement, à l’aide des cartes du jeu, choisir l’émotion qui lui convient.
    * les autres joueurs vont devoir collectivement deviner l’émotion, mais ne peuvent proposer qu’une seule réponse. Ils vont donc devoir se mettre d’accord, parler d’eux mais aussi de ce qui savent du joueur ayant choisi l’émotion…
    * les joueurs gagnent s’ils réussissent plus souvent qu’ils ne se trompent.

    L’objectif final est facilement adaptable, mais on peut aussi imaginer des indices : mime, montrer une carte d’un paquet de Dixit ou de l’Enfant Intérieur, citation d’une poésie, etc.

    Un aspect complémentaire sur les besoins serait à mon avis utile et appréciable.

    Prenez le si vous aimez :
    * parler de vos ressentis
    * adapter les règles
    * les jeux courts aux règles simples

    Évitez le si vous n’aimez pas :
    * les jeux sans stratégie
    * les jeux sans thème
    * modifier le jeu pour le rendre coopératif

  3. Note 4 sur 5

    Ce jeu est-il jouable avec une personne qui est analphabète ? Je pose la question par rapport à un handicap, et me dis que ce pourrait être fort intéressant que la réponse à ma question soit oui.

    • Bonjour Helder,
      Je dirais que la réponse est oui : une personne lettrée est nécessaire pour lire les situations, tous les autres joueur-euses peuvent ne pas l’être. Les cartes émotions présentent des dessins très explicites qui dispensent au besoin d’avoir à lire le nom de l’émotion. Quand au choix des émotions (chercher ce que mon partenaire a choisi) il se fait par repérage de l’endroit où la carte émotion est placée (case 1, 2, 3, …8) inutile cependant de comprendre ou reconnaitre les chiffres : on les utilise simplement comme pictogramme de repérage du lieu de la carte.
      Merci pour ta question.

  4. Note 4 sur 5

Add a Review

Add a Review