EnVies EnJeux c’est un réseau composé de plusieurs associations :

EnVies EnJeux – Bouches-du-Rhône
3B, rue de la Fraternité
13 400 Aubagne – France

Situer sur une carte


Chloé : 04 13 12 28 67


contact13@envies-enjeux.com

EnVies EnJeux – Aveyron
16, rue Saint-Martin
12 100 Millau – France

Situer sur une carte


Nicolas : 06 63 24 18 73


contact@envies-enjeux.com

EnVies EnJeux – 2 Savoies / Isère
Chambéry

Situer sur une carte


Valérie : 06 76 40 62 01


contact73@envies-enjeux.com

EnVies EnJeux – Hérault
Montpellier : Aude et Canelle

Situer sur une carte


Béziers : Alice

Situer sur une carte


contact34@envies-enjeux.com

 

Qui contacter et pourquoi ? – Les ressources du réseau

e-boutique

Pour toutes questions sur les jeux coopératifs et outils relationnels, qu’il s’agisse de conseils ou de questions logistiques, merci de vous adresser à EnVies EnJeux – Bouches-du-Rhône (13).

Animations, accompagnements et formations

Si vous souhaitez solliciter nos compétences d’animation, d’accompagnement de groupes ou de formations, veuillez vous adresser à l’association la plus proche de chez vous.

Nous serons ravis de vous soutenir à porter des dynamiques coopératives, via nos différentes pratiques :

– animation de jeux coopératifs de plein airs, ou en salle

– ateliers théâtre-forum,

– ateliers d’entraide,

– cercles de parole, cercles restauratifs,

– intelligence collective, etc.

Et ceci sur différentes thématiques telles que :

– le soutien à la parentalité,

– la prévention des violences et du harcèlement,

– la gestion des conflits,

– l’entraide, la mutualisation, la gouvernance…

Team 3 Rose

Team 3 Rose
  • team-3-rose-jeu cooperatif
  • team-3-rose-jeu cooperatif
(1 avis client)

20.00 

A partir de 8 ans

Team 3 se joue à 3 joueurs-euses (ou en équipe de 3 joueurs-euses) incarnant des singes : un qui ne peut pas parler, un autre qui ne peut pas voir et le dernier qui ne peut pas entendre.

Le singe qui ne peut pas parler est le seul qui voit la carte montrant la structure que l’équipe doit construire. Il peut communiquer uniquement par gestes.
Celui qui n’entend pas doit interpréter ces gestes et les décrire au 3e singe en parlant.
Ce dernier doit, les yeux fermés, agencer les pièces pour réaliser la structure imposée par la carte.

Il s’agit d’un jeu coopératif ou compétitif entre 2 équipes de 3 joueurs.
Existe en 2 versions se différenciant par l’extension incluse et les cartes structure.
Se joue jusqu’à 12 en utilisant les 2 boites.. Team 3 Vert ET Team 3 Rose

000

Informations complémentaires

Poids2 kg
Ages conseillés

8-9 ans, 10 – 11 ans, 12 – 13 ans, 14 ans +, adultes

Nombre de joueurs

3, 6

Durée (environ en minutes)

10, 20

Mécanismes de coopération

Apprécier les défis, Communiquer, Coopérer avec rôles, Etre adroit

Type de jeu

Cartes

Thème

Abstrait

Auteur

Alex Cutler, Matt Fantastic

Illustrateur

Reinis Petersons

Editeur

Brain Games

Année

2020

Avis(1)

  1. Team 3, un défi à la communication
    Dans Team 3, les joueurs doivent travailler ensemble pour construire le plus rapidement possible une structure à l’aide de pièces en 3D. Team 3 est simplissime dans ses règles : celles-ci relèvent essentiellement de contraintes de communication. A partir de ces contraintes les joueur-euse-s sont invités à mettre en place des stratégies pour continuer de bien se comprendre.
    L’originalité du jeu relève de son côté asymétrique : chaque joueur-euse a un rôle et un handicap bien spécifique. Chacun doit être créatif et attentif de manière différente, afin qu’à trois la construction final ressemble bien au modèle initial.

    Un jeu visuel, attractif pour les spectateurs
    Team 3 est un jeu coopératif, qui fera autant plaisir aux joueurs qu’aux spectateurs ! En effet, observer les stratégies mises en œuvre, et ce qu’elles amènent de fluidité ou d’incompréhension et une expérience tout à fait prenante, pour les joueurs comme pour les observateurs.
    Selon moi Team 3 est un jeu idéal pour mener des ateliers sur la coopération contrainte, sur l’importance des sens, et plus globalement sur la communication et ces obstacles. Bref, c’est un jeu visuel, qui interroge autant les joueur-euse-s que les témoins de l’expérience et qui se prête volontiers à être débriefé, tant au niveau des émotions vécues que des stratégies mises en œuvre.

    Un jeu d’animation d’atelier, de team building, etc.

    Avec deux boîtes il est possible d’animer jusque 12 personnes. Et si les règles invitent alors à la compétition entre équipes de trois pour susciter le challenge, cette dimension n’en est pour autant pas essentielle ni centrale. Si vous ne souhaitez pas proposer d’expérience compétitive, chaque équipe œuvrant au mieux sera déjà bien stimulée. Ôter le volet compétitif permettra aussi de multiplier les critères d’échec ou de réussite (temps, fidélité au modèle, rapidité de mise en place des codes, efficacité de ceux-ci ET vécu de chaque joueur-euse ou nature et qualité du lien entre eux par exemple).
    Un jeu comme un défi challengeant notre capacité à nous comprendre, et à réajuster nos stratégies de manière créative lorsque la communication est rompue ou que les interprétations divergent entre un émetteur et un récepteur de message ? Saurais-je me remettre en question et trouver des options créatives pour revenir à une coopération satisfaisante, ou vais-je me rigidifier face aux incompréhensions et juger qu’elle relèvent des incompétences de mes partenaires ?
    Avec Team 3 nous jouerons donc à construire des figures, mais aussi à mieux nous connaître et à développer une communication plus fluide et efficace ! Nous sommes ici à mi-chemin entre le jeu coopératif et l’outil relationnel en fonction de l’usage que l’on en fera.

    Prenez-le si vous aimez :
    – les jeux aux règles simples et aux parties courtes,
    – animer des groupes
    – interroger la communication entre personnes
    – interroger la tension entre relation et production
    – intégrer les observateurs dans les debriefings

    Ne le prenez pas si vous n’aimez pas :
    – le plastique dur aux couleurs vives (matériel robuste mais peu esthétique)
    – les contraintes sur le nombre de joueurs (3 ou 6 ou 9 ou 12)
    – les jeux qui révèlent presque toutes leurs richesses à la première partie (extensions mises à part)

Donner votre avis

Donner votre avis