EnVies EnJeux c’est un réseau composé de plusieurs associations :

EnVies EnJeux – Bouches-du-Rhône
3B, rue de la Fraternité
13 400 Aubagne – France

Situer sur une carte


Chloé : 04 13 12 28 67


contact13@envies-enjeux.com

EnVies EnJeux – Aveyron
16, rue Saint-Martin
12 100 Millau – France

Situer sur une carte


Nicolas : 06 63 24 18 73


contact@envies-enjeux.com

EnVies EnJeux – 2 Savoies / Isère
Chambéry

Situer sur une carte


Valérie : 06 76 40 62 01


contact73@envies-enjeux.com

EnVies EnJeux – Hérault
Montpellier : Aude et Canelle

Situer sur une carte


Béziers : Alice

Situer sur une carte


contact34@envies-enjeux.com

 

Qui contacter et pourquoi ? – Les ressources du réseau

e-boutique

Pour toutes questions sur les jeux coopératifs et outils relationnels, qu’il s’agisse de conseils ou de questions logistiques, merci de vous adresser à EnVies EnJeux – Bouches-du-Rhône (13).

Animations, accompagnements et formations

Si vous souhaitez solliciter nos compétences d’animation, d’accompagnement de groupes ou de formations, veuillez vous adresser à l’association la plus proche de chez vous.

Nous serons ravis de vous soutenir à porter des dynamiques coopératives, via nos différentes pratiques :

– animation de jeux coopératifs de plein airs, ou en salle

– ateliers théâtre-forum,

– ateliers d’entraide,

– cercles de parole, cercles restauratifs,

– intelligence collective, etc.

Et ceci sur différentes thématiques telles que :

– le soutien à la parentalité,

– la prévention des violences et du harcèlement,

– la gestion des conflits,

– l’entraide, la mutualisation, la gouvernance…

Collecter

Mettre en commun nos trouvailles

Jeux coopératif collecterMonopole ou partage des richesses ?

Coopérer c’est d’agir ensemble dans un but commun.
Une première expérience, un premier apprentissage vers la coopération est donc de collecter (des informations, des cartes, des trouvailles, etc.) puis de mutualiser les gains… ou les pertes ! Dans cette configuration, je ne gagne pour avoir plus que les autres, mais pour augmenter le gain commun. J’apprends le partage des richesses plutôt que le monopole, et je découvre ce faisant qu’il existe un autre plaisir du jeu que celui de nourrir mon égo… J’expérimente l’entraide comme facteur d’épanouissement personnel.

Mutualiser et favoriser l’entraide

Mais attention si les sensations coopératives de jeu sont très différentes des sensations compétitives, la structure du jeu ne suffit jamais à poser l’ambiance. Un jeu dit coopératif n’empêche pas une potentielle compétition/ comparaison entre les joueurs …, du genre « oui, ‘on’ a gagné, mais c’est surtout grâce à moi ». Cela fait partie de la vie et pour favoriser le vécu et l’expérience de mutualisation, nous proposons d’adapter certains jeux afin de matérialiser l’espace de mise en commun. Les jeux de Jim Deacove sont en général pourvu de cette zone de mutualisation des gains : Derrière la Porte Secrète, Caves and Claws… pour que tou-te-s les joueur-se-s ressentent leur participation à la victoire commune.

Trier par